Confinement – Jour 22

Diling diling diling – Aujourd’hui, c’est la fin du monde. Et ben oui, il fallait bien que ça arrive ! Tout va à vau-l’eau. C’est la loose finale. Les ordis ont planté les uns après les autres. Sandrine a mis une heure avant de réussir à commencer à bosser. Et ça rame à fond ! L’aiguille de la machine à coudre s’est cassée. Nan, j’en ai pas d’autre. J’ai fini avec une aiguille pour cuir, mais c’est moins bien ! Je vous entends déjà dire : « c’est pas grave ». Oui, mais ça bouffe une énergie de mammouth. Épuisant ! Enfin, heureusement, que Didine a pu reprendre la mise en page des catalogues Super U – ils ne connaissent pas la crise, eux – parce que sinon, on n’aurait jamais su – et ça aurait été super dommage – qu’il existe des bières goût Pizza, moutarde, et Huître. Hallucinant ! Il y a même une bière pour chiens, aromatisée au steak ! Ça doit être pour les mêmes cons qui achètent ça et qui désinfectent les pattes de leurs toutous à la javel, par peur du Covid ! « La bière. La bière. Qu’est-ce qu’elle a fait de moi la bière ? Qu’est-ce qu’elle a fait de moi ? La bière. La bière. C’est comme si c’était mon frère ». Y’en a d’autres pour qui ça va être la fin du monde : Les joggeurs. Pfiouf, finies les ballades au soleil ! Ah ben, maintenant s’ils veulent courir faudra qu’ils le fassent tôt le matin ou tard le soir. Ça va en refroidir plus d’un. Pas les vrais, les purs et durs qui courent quoiqu’il arrive. Nan, mais les tout nouveaux convertis, ceux qui se « promenaient », vont soudain trouver le concept moins sympa ! Ah oui, ils ont décidé de durcir le confinent ! On est dead, les gars ! On en sortira jamais. Notre peine est commuée à perpète ! La Task Force doit pédaler dans la semoule. « Fais-moi du couscous chéri, fais-moi du couscous. Fais-moi du couscous chéri, fais-moi du couscous… ». Toute façon, je sais pas où ils en sont en Ukraine, mais il y avait un grand feu de forêt à côté de Tchernobyl… Le taux de radioactivité était seize fois supérieur à la normale. Ça sent le sapin ! On aurait dû se méfier quand les criquets ont envahi par milliards l’est et la corne de l’Afrique, dès février ! C’est l’apocalypse ! « Lorsque je fermerai le ciel et qu’il n’y aura pas de pluie, lorsque j’ordonnerai aux sauterelles de ravager le pays ou que j’enverrai la peste contre mon peuple, » Bible – chroniques 7 :13. Ben voilà ; on y est ! Nan, mais on a pas mal sagouillé la terre et elle se venge, c’est de bonne guerre ! Ça pouvait plus durer ! Même dans leurs rêves les plus fous, les collapsologues ne l’avaient pas vu venir ce scénario. Wouah, ils vont pouvoir inaugurer leur bunker ! Trop bien ! Ils vont être contents ! Une ration de survie pour fêter ça ! Champagne lyophilisé ! Avec Sandrine, on n’avait pas compris pourquoi les Américains achetaient des armes, alors que nous, on entassait du PQ ! En fait, c’est que beaucoup d’américains, vont se retrouver sans boulot et avec rien de chez rien pour vivre. Plus un rond. Pas d’aide. Nada ! Et du coup, ils craignent des pillages et des émeutes…On est à deux doigts d’une adaptation du roman La Route, en version live ! It’s the final countdown. We’re leaving together. The final countdown. The final countdown. » En attendant la fin, il faut absolument que je rajoute les dirigeants de La Poste dans ma liste des cons à mettre sur orbite. L’histoire est à peine croyable ! Les gars, ils ont caché un stock de vingt-quatre millions de masques. Ah ben oui, tout cool ! Ils n’en ont même pas distribué à leurs équipes. Et tout ça pourquoi ? Parce qu’ils avaient peur que s’ils les sortaient de leur cachette, de se les faire réquisitionner !!! Nan, mais ça c’est sûr, mieux vaut les laisser moisir, au fin fond d’une cave, plutôt due de partager. Sérieux ! J’irai bien m’acheter un bazooka, histoire d’en achever certains plus rapidement, mais on n’est pas aux US, et je n’ai qu’un masque

La bière – Les garçons bouchers
Fais-moi du couscous, chéri – Bob Azzam
La route – Cormac McCarthy
The final countdown – Europe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s