Confinement – Jour 24

La date et la chanson de fin ont changées en fonction de la diffusion radiophonique…

Diling diling diling – 24 jours ! Merde, voilà 24 jours que l’on est confinés, déconfits devant cette privation de liberté forcée, pour lutter contre l’invisible ! C’est long. « Écoute les orgues. Elles jouent pour toi. Il est terrible cet air-là. J’espère que tu aimes. C’est assez beau non ? C’est le requiem pour un con ». Le gouvernement n’est pas prêt à être conciliant sur une éventuelle levée de condamnation ! Les conciliabules de couloirs, sont éventés. Le confinement va encore durer ! Connerie ! « Quelqu’un a inventé ce jeu. Terrible, cruel, captivant. Les maisons, les lacs, les continents. Comme un lego avec du vent. La faiblesse des tout-puissants. Comme un lego avec du sang… » Combien de temps, bordel, allons-nous encore rester enfermés ? Oui, oui, c’est pour notre santé ! Et mon cul, c’est du poulet ? Dites-le plutôt, que rien n’est prêt ! Incompétents ! Il n’y a pas assez de masques, pas assez de tests, no traitement à l’horizon, et un vaccin pour la Saint Glinglin ! L’immunité de troupeau, est loin d’être confirmée. Bééé-bééé, les moutons de Panurge, que nous sommes, sont même prêts à accepter d’être fliqués, tracés, « trackés ». Pas besoin d’être conspirationniste, complotiste, pour s’en méfier. C’est non, sans concession ! On fait quoi alors ? Devant la déconfiture mondiale à enrayer la pandémie, confits d’informations en tout genre, il ne nous reste plus qu’à patienter, à réinventer un semblant de normalité et à configurer, peut-être une nouvelle vie, une planète « déconfiturée » de cette marmelade de crasse, qu’on a sciemment déposée ! « Reboot »… Error system ! Ah bah non les gars, c’était trop beau, pour être vrai ! Des cons finis continuent de polluer les rivières de Bretagne et d’ailleurs, convaincus de leur impunité. Epandages vite faits, mal faits, rejets de poluants dans les cours d’eau. Pas de contrôle, c’est confinement ! Les poissons nagent, le ventre en l’air. C’est rien, il fait beau, ils bronzent ! Des petits humains travaillent pour que notre quotidien ressemble à la vie. C’est bien. On les applaudit. Ils sont mal payés, sous équipés, on y pensera après ! « Je rêvais d’un autre monde. Où la Terre serait ronde. Où la lune serait blonde. Et la vie serait féconde… ». En attendant, le soleil continue de briller sans discontinuer. Mais on est trop absorbé par le drame qui est en train de se jouer. Ah, le réchauffement climatique n’a pas cessé ? Je suis confuse, j’ai pourtant trié mes déchets ! Alors, en attendant le déconfinement, nous, on réfléchit à tout ce qui déraye, on confectionne des masques pour les amis et, pour oublier, on fait à manger ! Parfois c’est « fat », parce qu’on le mérite ! Consommer ! Tu veux des chips pour l’apéro ? « Rien ne sert de juste se nourrir. Il faut savoir manger à point. Changeons de place sur la balance. Imaginons nos rôles inversés. Si j’étais plat sans résistance. M’aurais-tu fait mijoter ? » À la sortie de ce confinement, on aura sans doute pris des kilos, tant pis. In fine, c’est bien les régimes amaigrissants qui ont rendu exsangues l’hôpital et les services publics. Du gras leur aurait fait du bien. On ne peut pas toujours être comptable de tout, tout le temps, drastiquement, inflexiblement ! Il faut savoir laisser tomber les plans d’austérité. Le gras nous fait du bien, parfois. « Voici les orgues. Qui remettent ça. Faut qu’t’apprennes par cœur cet air-là. Que tu n’aies pas même une hésitation. Sur le requiem pour un con ». Moi, je le chante à tue-tête, et j’ai un masque !

Requiem pour un con – Serge Gainsbourg
Comme un lego – Alain Bashung
Un autre monde – Téléphone 
La dalle – L.E.J.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s