Confinement – Jour 29

A lire ou à écouter !

Diling diling diling- Mouais, c’est plutôt le glas que je devrais sonner aujourd’hui ! Ding Dong Ding Dong ou le tocsin. « This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend. The end… » On avait bien dormi et tout et tout… Pas trop perturbées par les annonces de Macaroni – oui, c’est désormais, le surnom que je donne à notre cher Président parce qu’il a tout d’une nouille ! Le mois supplémentaire de zonzon, on le savait. L’info s’était déconfinée toute seule, sans autorisation, elle, fuitant sans retenue dans tous les journaux. Donc un mois supplémentaire, c’est du bon sens en fait, parce que tant qu’on n’a pas attrapé le virus, on n’est pas immunisé, et tant qu’on n’est pas immunisé, on est confinés. Et comme on est confiné pour ne pas l’attraper… bah, on n’est pas immunisés ! Waouh, C’est beau un cercle parfait ! Mais euh, on en sort comment ? C’est pas gagné ! Les scientifiques du monde entier sont en train de plancher sur l’immunité après infection du covid-19 et c’est loin d’être aussi évident que pour les autres Coronavirus… Là où ça se corse, c’est que Macaroni, pour faire plaisir au Medef – il faut reprendre le boulot Heigh-hi, heigh-ho – va déconfiner les petits porteurs sains sur pattes. Les enfants vont retourner à l’école, parce que sinon les parents ne pourront pas aller travailler. Ah bah oui, CQFD… Pas grave, on reconfinera en juillet-août. Pendant les vacances, au moins là, ça ne gênera pas trop l’économie, les salariés n’auront qu’à poser leurs congés d’été, ces feignasses !
« Sur la plage abandonnée
Coquillages et crustacés
Qui l’eût cru ! Déplorent la perte de l’été
Qui depuis s’en est allé »
Allez, soixante heures de travail hebdomadaire n’ont jamais tué personne ! C’est typiquement français, ça, de se plaindre et de ne pas regarder plus loin que le bout de son nez…
This is the End, donc, mais je ne vous parle pas pronostic vital engagé du navire France. 
« Ne m’appelez plus jamais « France ».
La France elle m’a laissé tomber.
Ne m’appelez plus jamais « France ».
C’est ma dernière volonté ».
This is the end, mais, nan, je ne vous parle pas non plus du fait que la Commission Européenne vient de choisir Black Rock – oui les mêmes qui parlaient à l’oreille de Macaroni pour la réforme des retraites, et qui investissent tout ce qu’ils peuvent dans les énergies fossiles – pour Tadam, pondre un rapport sur : « comment l’Union européenne pourrait intégrer au mieux les facteurs environnementaux et sociaux dans sa supervision des banques ». On ne va les payer que 550 000 euros, une broutille, pour pondre un beau rapport dont on imagine aisément les conclusions… « On ne change rien les gars, l’écologie ça ne rapporte rien ! Le mazout, c’est l’avenir ». Mais, non, ça, c’est du pipi de chat…
Moi, je vous parle de ce feu qui, ailleurs, continue de se propager ! Ah bah oui gros, ça brûle toujours du côté de Tchernobyl. L’incendie n’en finit plus d’avancer vers la centrale… Plus qu’un kilomètre et demi ! Et ce n’est même pas la peine que les flammes aillent lécher les pieds du sarcophage pour cela représente en soi, une catastrophe – Arrêtez ça chatouille – Nan, les feux vont recracher, en suspension dans l’atmosphère, du césium 137, certainement aussi du plutonium et de strontium 90, accumulés dans la biomasse. Ouuuuuais ! Les taux de radioactivité n’en finissent plus de s’affoler ! And the winner is : l’adolescent qui a allumé un petit feu d’herbe pour s’amuser…
« Il suffira d’une étincelle
Oui, d’un rien, d’un contact
Il suffira d’une étincelle
D’un peu de jour, oui pour
Allumer le feu, allumer le feu… »
Allez, avec un peu de chance ce second nuage radioactif fera comme ce que le virus aurait dû faire, s’arrêter à la frontière française – si, si, même Madame Buzyn l’avait dit – sauf qu’il a voyagé en « clandé » le salaud, comme le premier nuage de Tchernobyl, en fait ! On n’est pas sorti des berges de cette marre de merde ! Elles vont être tellement belles nos vacances forcées : gavés d’iode, si y’en a – Euhh, quelqu’un a vérifié l’état des stocks ? – Claquemurés, fenêtres fermées, avec un virus en embuscade. Et avec ceci, ce sera tout ? Non, p’être une canicule – et hop dans le trou ! Youpi. Moi j’aime les films catastrophe,… et j’ai un masque !

The End – The Doors
La madrague – Brigitte Bardot
Le France – Michel Sardou
Allumer le feu – Johnny Hallyday

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s