Confinement – Jour 4


Diling diling diling – Bienvenu le printemps ! Welcome spring… Oui, oui, je lui souhaite en deux langues, et alors ! Faut qu’il le sache, j’attends beaucoup de lui : de la chatoyance, du renouveau, un job qui me plaît, plaît, plaît, de l’argent… Down on my knees, I’m begging you ! Parce qu’au regard des efforts incommensurables qu’on veut – un peu contraint – bien faire pour lui, pour les autres saisons et pour la planète toute entière, il peut bien se fendre d’un peu de magie ! 
J’en suis là ! Eh oui, grâce à cette formidable prise de conscience des gouvernements du monde entier – on peut rêver – la transition écologique va être menée tambours battants, en 3 mois max. Et déjà les canaux de Venise respirent, les cygnes y barbotent, les dauphins s’invitent dans les ports d’Italie, à Chicago, un pingouin visite l’aquarium dans lequel il est confiné – y’a pas que nous – les singes font leur loi en Thaïlande, et la pollution s’est fait la malle ! C’est beau la nature ! J’ai la tête fleurie… Inspirez expirez – dilatez vos chakras – laissez cette nouvelle énergie vous submerger ! Oh la, oh la, Pas trop quand même, vous risquez de vous prendre un violent retour de pollution dans le pif ! Pas de réjouissances hâtives, ce n’est qu’un court répit pour la planète, cela ne durera pas. Hélas, déjà la Chine relance ses usines. C’est juste une illusion, à peine une sensation
En attendant, moi, quand j’ai ouvert les rideaux ce matin, je me suis réjoui parce que le temps était un peu gris ! Je sais, c’est petit, mais franchement l’insolence du soleil d’hier, quoi ! Trop genre il nous narguait ! Bref, le printemps est là, mais dans ma tête, une toute petite voix ne cesse de me dire : winter is coming, et même winter is there ! Tandis que, dans le monde, les cartes du pouvoir sont sans cesse rebattues, les marcheurs blancs ont pris la forme de virus. Le Grand Moineau, agite son doigt accusateur devant notre nez et nous invective sur cette vie de richesses qui nous a rendus aveugle au monde réel. Et nous, on attend le prochain épisode… Mais où sont les dragons pour nous sauver de cette chienlit ? Quitte à tout cramer, au moins ça aurait de la classe ! C’n’est pas le tout, faut que je m’habille pour aller faire mon jogging de 10 km autour du quartier. J’ai grand besoin de me dégourdir les idées… Si, j’ai le droit ! Nan je déconne ! De toute façon j’aime pas le sport ! Mais va p’être falloir s’y mettre, parce qu’a ne rien foutre que traîner d’une pièce à l’autre dans la maison, c’est pas nos poumons qui vont trinquer mais notre poids… Courbe ascendante, exponentielle ! V’là le résultat… Ambiance : désolée Monsieur le policier je ne peux pas m’arrêter pour vous présenter mon laissez-passer pour déplacements impérieux, je ne marche plus, je roule… Mais, j’ai un masque !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s