Confinement – Jour 9

Diling diling diling -Jour de contrition. J’avoue hier j’ai péché, j’ai dit n’importe nawak. Oui, autant pour moi, j’ai cru que le gouvernement voulait tracer nos téléphones pour être certain qu’on n’enfreignait pas le confinement, mais j’avais pas bien compris. En fait, ils sont en train d’évaluer la pertinence de tracer nos téléphones dans le cas où on serait infectés, ce qui leur permettrait de remonter le fil de nos déplacements pour prévenir les éventuelles personnes que l’on aurait croisées. Euh, les gars, les gars, on est confiné là ! On n’est pas en ballade. Sérieux, j’crois que j’ai toujours pas compris ! Et, donc, du coup je ne suis pas bien sûre d’avoir le cœur brisé, après cette faute grave, au point de vouloir faire repentance ! Sinon, hier, ils ont eu une autre grande idée, nous envoyer dans les champs ramasser les asperges ! Attends, je commande un Uber ! J’lui donne quoi, au chauffeur, comme adresse ? C’est dans quelle campagne ? Allo, pour ce faire vous allez réhabiliter les taxis de la Marne ? Affréter des bus avec des citadins potentiellement infectés – on ne sera pas, y’a pas de test – sans masques, pour aller prendre l’air ? Faut savoir confinement, pas confinement… ! Autant que tout le monde reprenne le boulot ! Et avec ça, ce sera tout ? « Je vais t’offrir un monde aux mille et une splendeurs… ». Ah, ok et, donc et tu vas faire quoi ? Ben, pour ceux qui travaillent encore, la grande nouvelle, c’est qu’ils pourront travailler jusqu’à soixante heures par semaine… « Ce rêve bleu, je n’y crois pas, c’est merveilleux ». Bref, aujourd’hui j’ai fait un peu de ménage et après j’ai vaporisé du parfum d’intérieur : Escapade polynésienne, en gueulant : « C’est les vacances ». Ça sentait la fleur de tiaré, le monoï, la mer translucide, le sable chaud. Je me suis demandée si, à Tahiti, ils étaient confinés. Heureusement le parfum n’est pas resté trop longtemps dans l’atmosphère. J’aurais p’être eu envie de chialer ma mère ou de me rouler par terre en couinant que la vie est vraiment trop injuste… comme Caliméro. Et comme je ne suis pas à cours de questions, je me suis aussi demandée si, pour de ma prochaine permission, j’aurai le droit d’aller jusqu’au Monop ? J’ai vérifié, ça fait 600m. J’peux me déguiser en joggeuse…et j’ai un masque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s