Confinement – Jour 35

Diling diling diling – Maudite clochette qui égraine si lentement ces jours de confinement. Il reste vingt jours avant la quille, enfin façon de parler, hein, parce que les contours du déconfinement restent très, très pixélisés ! Edouard a enrobé le néant de mots. Trop fort ! Les deux milliards de masques commandés, annoncés, demeurent de beaux mirages ! D’ailleurs ni Edouard, ni Olivier, nos clowns tristes, du grand cirque Macroni & Co, n’en parlent plus ! Et puisque, face à cette pénurie, la seule politique qu’ils peuvent mettre en œuvre et celle de la gestion du manque, bah du coup, le masque demeure non obligatoire dans l’espace publique ! 
« Le cirque est déserté
Le rire est inutile
Mon clown est enfermé
Dans un certain asile
Succès de camisole
Bravos de cabanon
Des mains devenues folles
Lui battent leur chanson 
Je suis roi et je règne
Bravo ! Bravo !
J’ai des rires qui saignent
Bravo ! Bravo !
Venez, que l’on m’acclame
J’ai fait mon numéro… »

On peut parier que le 11 mai, il n’y en aura toujours pas assez pour les soignants et donc, encore moins pour les sans dents que nous sommes. Allez les amis faites vos jeux ! Mieux que le Loto, à tous les coups on gagne ! Et là, paf, le 11 mai le port du masque sera rendu obligatoire ! T’as pas ton masque dans le métro ? Une prune ! Euh y’a pas comme du foutage de gueule ? Les jeux sont truqués en fait. Ils sont tellement incapables de se fournir que Castaner, notre cher Kapo, pardon, notre ministre de l’intérieur (et la Ligue des droits de l’hommes ??? ), a fait interdire les arrêtés de certains Maires qui voulaient rendre obligatoire, dès à présent, le port du masque dans leur ville… Les maires ont alors saisi le Conseil d’État, qui à son tour, au nom du peuple français, a invalidé ces mesures. Les motifs invoqués de ce refus sont : « que le pouvoir des Maires d’édicter des règles plus strictes était subordonné à la double condition qu’elles soient exigées par des raisons impérieuses, propres à la commune » – Ok, chelou, mais ok – Mais et surtout – là, les bras m’en tombent – « c’est qu’elles (les règles prises par les Maires ) ne soient pas susceptibles de compromettre la cohérence et l’efficacité des mesures prises par l’État dans le cadre de ses pouvoirs de police spéciale ». Euh vous avez été payés ou quoi ! Mais de quelle efficacité et de quelle cohérence parle-t’on là ! Oh, et depuis quand le vide sidéral vaut pour une mesure gouvernementale ? C’est hallucinant. Je suis époustouflée par tant d’incurie. Ils ont la tête dans la merde, et ils veulent qu’on l’y mette aussi. 
« Mais dis-moi tout
Marionnettiste
J’ai des ficelles à mon destin
Tu me fais faire un tour de piste
Mais où je vais je n’en sais rien »

Bah non les gars, nous on ne vous attend plus. Et aux vues des chaînes de solidarités qui se créées pour fabriquer des moyens de protections, c’est que plus personne ne croit à vos incantations ! Les beaux jours ne sont pas près de revenir avec une bande de branquignoles comme ça ! Ce serait plutôt le confinement vers l’infini et au-delà ! Quand on voit les images de l’Autriche où les masques sont distribués partout, gratuitement ! Sommes-nous devenus le tiers monde de l’Europe ? Même en Pologne, ils sont mieux équipés que nous ! Quand ils disent que la France est la cinquième puissance mondiale, il faut comprendre cinquième en partant du bas du classement, non ? 
Et là, face à la crise, tout le monde y va de son appel aux dons ? Et ce sont toujours les mêmes qui mettent la main à la poche. La générosité des Français, ça au moins, ça ne leur coûte rien ! Ça me met hors de moi, parce qu’ils n’ont qu’à taxer les dividendes des grosses sociétés, mais non ! On continue avec la même politique de protection des entreprises du CAC 40. Vingt milliards qui vont leur être distribués sans aucune contrepartie… Yallah, on jette l’argent par les fenêtres. Quitte à s’endetter autant en faire profiter les copains. Champagne et caviar ! On croule tellement sous un pognon de dingue, que Castagueule, continue de faire son petit marché sécuritaire dans le cadre, sans doute, de ses pouvoirs de police spéciale… 3 642 864 euros HT pour les gaz lacrymo et 3 500 000 euros HT pour les drones pour surveiller la populace. Heureusement à Paris, les goélands les attaquent. Braves Bêtes. Enfin, cherchez l’erreur…Nos flics sont équipés comme Robocop, et nos soignants se protègent avec des sacs poubelles ! J’en peux plus, ça me rend dingue…mais j’ai un masque ! 

Le clown tristes – Edith Piaf
Marionnettiste – Pierre Bachelet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s