Confinement – Jour 42

Diling diling diling – aujourd’hui, c’est “the D-day”. Édouard Philippe n’a pas intérêt à se louper. Manu a décidé, tout seul dans son coin, que le déconfinement se ferait le 11mai – paraît que les ministres concernésont été prévenus un quart d’heure avant le discours ! – il a déclamé sa poésie, à Édouard d’en écrire la partition. Il a eu un peu plus de deux semaines pour rendre sa copie ! Élève Philippe au tableau, vous allez lire votre exposé devant la classe ! Le temps se fige. Il bredouille ! Il le sait, il est attendu au tournant ! 
« Il aurait dû caresser longtemps sa barbe fleurie
Il aurait dû caresser longtemps sa barbe fleurie
Oh! Oh! Sacré Charlemagne, sacré Charlemagne
Au lieu de nous ennuyer avec la géographie
Au lieu de nous ennuyer avec la géographie
Oh! Oh! Sacré Charlemagne, sacré Charlemagne… » *

Par les Français, dont la confiance envers l’exécutif s’est gravement érodée. Il n’en reste qu’un petit amas de miettes. Ben oui, même les moutons finissent par ouvrir les yeux quand ils sentent que quelque chose les met en danger ! Mais celui qui l’attend encore plus en embuscade, ben c’est Macron. Comme il est marié à une prof, il attend de l’exposé, qu’il soit bon, excellent même. Il ne transigera pas. S’il y a un couac, exit Édouard ! Ou alors, il pourrait démissionner, va savoir ! En même temps, c’n’est pas en restant premier ministre qu’il pourra retrouver sa place, pépère, à la mairie du Havre ! De toute façon, il paraît que ça fait un moment que le torchon brûle entre eux deux. 
« Quand on à l’honneur d’appartenir à un homme supérieur, à un membre du gouvernement, on y regarde à deux fois avant de faire des histoires. »** 
Macron aurait déjà entamé des tractations pour le remplacer. Le bal des lèche-culs a déjà commencé. C’est à qui fera les plus beaux ronds de fesses ou qui cirera le mieux les pompes du Président ! Ils sont tous dans les starting blocks. A commencer par la droite. Bruno Lemaire, aimerait bien prendre la place de son copain, mais Macron ne l’aime pas ! Zut c’est ballot ! Au suivant… Morin, Pécresse, Retailleau… font des baises mains. Faisant fi des risques du Cronavirus. Qu’importe le danger, pourvu qu’ils aient la place ! Pas Dati, elle, elle veut Paris ! Nan, celui qui a les oreilles de Jupiter, c’est Sarko ! Ils se sont entretenus longuement… Nicolas n’a pas dû être avare de conseils sur : comment faire reluire ses casseroles aux fesses » ou « vit ma vie avec des procès par milliers ». Ben oui, Manu est dans la tourmente. Ces gueux de Gaulois, lui cherchent noises ! C’est d’ailleurs pour ça qu’il a jeté Édouard dans le grand bain, s’il s’y noie, ce sera de sa faute, à lui tout seul ! Rhooo c’est malin ! Y’en a un autre qui voudrait signer son come-back, c’est Valls. Ah non, un deuxième Manu, mais on n’y comprendrait plus rien ! Il veut absolument être adoubé dans un gouvernement. Il a tout testé. Bouffer à tous les râteliers ça ne lui fait pas peur. La France, l’Espagne, personne ne veut de lui ! Il persévère… 
« J’ai besoin qu’on m’aime
Mais personne ne comprend
Ce que j’espère et que j’attends
Qui pourrait me dire qui je suis ?
Et j’ai bien peur
Toute ma vie d’être incompris
Car aujourd’hui : je me sens mal aimé…»***

ManuV n’arrêterait pas d’écrire des tweets d’amour sur son Idole : On ne sait jamais ! Si Manu daignait baisser les yeux sur sa petite personne et lui caresser la tête. Bah si, il en est là Valls. Affamé !
« Je t’aime, je t’aime
Comme un loup, comme un roi
Comme un homme que je ne suis pas
Tu vois, je t’aime comme ça… »****

Allo ? Je pensais avoir compris que Macron voulait faire un gouvernement d’Union Nationale, pour enjoliver le jour d’après, pas qu’il voulait expérimenter le Franquisme ! On a déjà, Castagueule et Lallement, pour faire des tests grandeurs nature de notre résistance à la privation de liberté et d’acceptation de la répression. Trop, c’est trop ! Ce serait plus le Titanic là, mais l’Amoco Cadiz. Une marée noire de merde dans laquelle le navire France coulerait à pique. Ça sent mauvais… mais j’ai un masque ! 

* Sacré Charlemagne – France Gall
**Le torchon Brûle – George Chepfer  
***Le mal aimé – Claude François
**** je t’aime comme un fou, comme un soldat – Lara Fabian

2 réflexions sur “Confinement – Jour 42

    1. Merci ! Ni l’un, ni l’autre… Sarko, je ne pense pas. Valls, lui, voudrait bien mais il a une trop mauvaise image. E. Philippe de toute façon ne quittera pas son poste tant que la crise n’est pas passée…alors, on a le temps de voir venir !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s