Confinement – Jour 47

Diling diling diling – J-8 avant le déconfinement. Plus qu’une semaine et c’est l’été ! Non, c’est dans un mois et demi ! Bah, alors, plus qu’une semaine et ce sera la pleine saison des prunes ! Nan, les prunes c’est en été ! Mais si j’vous dis, dès le déconfinement on va récolter autant, si ce n’est plus, de prunes que pendant le confinement ! Ça va être juteux pour le gouvernement ! Good Business. Macro a passé un deal avec Madame Reine-Claude. Les Français vont devoir tapiner sec, pardon travailler dur, pour rembourser la dette. 
« Mon blues a déjanté sur ton corps animal
Dans cette chambre où les nuits durent pas plus d’un quart d’heure
Juste après le péage assurer l’extra-ball
Et remettre à zéro l’aiguille sur le compteur.
Ton blues a dérapé sur mon corps de chacal
Dans cet hôtel paumé aux murs glacés d’ennui
Et pendant que le lit croise l’aéropostale
Tu me dis « Reprends ton fric. Aujourd’hui c’est gratuit… »*

Ceux qui oseront mettre en péril la remise à flot du navire France, échoué en rade d’incompétence, seront sanctionné. Bah si ! Mais, comme les autorisations de sortie ne seront plus obligatoires, il a bien fallu trouver un autre motif pour nous farcir de prunes ! Et Tadam, ça va être le port du masque ! Euh pardon, est-ce que la communication sur le masque aurait changé pour des raisons purement financières ? Pour rappel, jusqu’au 11 mai, il reste non obligatoire dans les espaces publics y compris confinés (métro, bus, magasins alimentaires…). Et là paf, après le 11, il devient tellement stratégique dans la lutte contre le covid, que le non port de cette « protection sanitaire » va devenir délictueux ! Allo, vous avez prévu un cours accéléré pour la bien nommée Sibeth qui, il y a peu, racontait, à l’envie, que le port était contre-productif, pour les débiles que nous sommes, car il était difficile à mettre… Sérieux, elle n’a pas une famille ? Des parents ? Sincèrement, ils doivent être partagés entre la fierté d’avoir élevé leur fille jusqu’à l’Èlysée et déconfis par le poste de débile de service qu’elle occupe ! Elle est tellement lobotomisée qu’elle refuse de faire son mea-culpa sur cette communication désastreuse ! Bah non, ce serait reconnaitre un gros mensonge d’État. Bref, désormais t’as pas de masque, ben tu prends un pruneau ! C’est bon les prunes, mais faut pas trop en abuser sinon gare au mal de bide ! 
« Prune prunette petite prune des bois
Ta vraie famille est dans les bois
Les biches les rainettes et les coucous ne mentent pas
Les adultes ont confondu la vérité et l’intérêt… »**

Ça doit être une idée de Castagueule pour continuer à gagner du pognon, tout en ayant le droit de garder les Français sous son régime répressif. Il a vraiment un pète au casque ! Quand je pense qu’il a commencé sa carrière politique au PS … Je suis certaine qu’il va finir serial killer. Il a pris goût au sang ! Donc pour armer sa répression, il a élargi ses troupes. Ben oui, il n’a pas besoin de joujoux en plus, il en a déjà acheté plein pendant le confinement : LBD, drones, lacrymos… Il a fait un grand ravitaillement dès le début du confinement. À chacun ses stocks. Et, comme il n’a pas pu utiliser ses jouets – bah oui, on est confinés – il s’est dit qu’il allait agrandir son armée ! Les adjoints de sécurité, les gendarmes adjoints volontaires, les réservistes de la police et de la gendarmerie nationale, les agents de sécurité assermentés dans les transports, mais aussi les agents des services de l’autorité de la concurrence pour les commerces pourront constater le non-respect des règles de l’urgence sanitaire et le sanctionner. J’ai oublié personne, là ? Ah ben si les flics ! Youpi. Mieux que la fête de l’Humanité, la fête de la répression ! So sad ! 
« Tant de pluie tout à coup sur nos fronts
Sur nos champs, nos maisons
Un déluge, ici l’orage en cette saison
Quelle en est la raison?
Est-ce pour noyer tous nos parjures?
Ou laver nos blessures?
Est-ce pour des moissons, des terreaux plus fertiles?
Est-ce pour les détruire?… »*** 

Ce gouvernement est tellement hors sol, qu’il met plus de moyens pour lutter contre les citoyens français que contre les virus. Ah bah oui, parce que derrière les discours se cache un vide sidéral : zéro investissement pour la recherche pour lutter contre le covid -19, et plus généralement pour la recherche sur les coronavirus, complètement délaissée au secteur privé. Et zéro promesse de fonds pour la remise à niveau des hôpitaux… Les applaudissements de vingt heures devraient suffire pour calmer les velléités d’amélioration des conditions de travail des soignants ! Il est certainement plus urgent d’annoncer 20 milliards d’aide aux entreprises du CAC40 ou à Air France. Ceux qui avaient encore le vague espoir d’un changement vers une gouvernance un peu plus sociale dans ce pauvre pays, vont être servis. Encore un peu de tarte aux prunes ? Moi j’attends la saison des mirabelles et j’ai un masque et ça, ça compte pas pour des prunes !

*Lorelei Sebasto Cha – Hubert Felix Thiéfaine
** Prune des bois – Pierre perret
*** Pourquoi cette pluie – Idir (RIP)

2 réflexions sur “Confinement – Jour 47

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s